Quel lien entre la mémoire de travail et la maladie d?Alzheimer ?

Dans la famille Solal, l?éditeur marseillais dont le rôle essentiel dans la diffusion de la pensée neuropsychologique est immense, est sorti en 2007 un ouvrage intitulé « Neuropsychologie de la mémoire de travail ». Cette discipline a de façon évidente modifié sensiblement notre façon de saisir les troubles et donc de rééduquer. Partir de modèles pour identifier la finesse des déficits, analyser chaque fonction de façon détaillée, et répondre à ces dysfonctionnements par une prise en charge adaptée, tout cela fait partie de notre univers quotidien, du moins en matière de langage écrit et de troubles de mémoire, pour simplifier. D?une façon descriptive de voir les choses, on est passé à une manière explicative et donc mieux adaptée à la prise en charge.
C?est ainsi que des concepts comme la mémoire de travail se sont avérés cruciaux en orthophonie et apparaissent comme répondant réellement aux troubles.
Dans ce pavé, imprimé dans ces paragraphes qui n?en finissent pas et qui laissent peu cours au repos (mais tous les ouvrages de chez Solal sont ainsi), sont répertoriés plusieurs domaines qui comportent une composante de mémoire de travail :
– langage
– fonctions exécutives
– traumatisme crânien
– vieillissement et maladie d?Alzheimer
– troubles phonologiques?.

o Quel lien entre la mémoire de travail et la maladie d?Alzheimer ?

Dans la famille Solal, l?éditeur marseillais dont le rôle essentiel dans la diffusion de la pensée neuropsychologique est immense, est sorti en 2007 un ouvrage intitulé « Neuropsychologie de la mémoire de travail ». Cette discipline a de façon évidente modifié sensiblement notre façon de saisir les troubles et donc de rééduquer. Partir de modèles pour identifier la finesse des déficits, analyser chaque fonction de façon détaillée, et répondre à ces dysfonctionnements par une prise en charge adaptée, tout cela fait partie de notre univers quotidien, du moins en matière de langage écrit et de troubles de mémoire, pour simplifier. D?une façon descriptive de voir les choses, on est passé à une manière explicative et donc mieux adaptée à la prise en charge.
C?est ainsi que des concepts comme la mémoire de travail se sont avérés cruciaux en orthophonie et apparaissent comme répondant réellement aux troubles.
Dans ce pavé, imprimé dans ces paragraphes qui n?en finissent pas et qui laissent peu cours au repos (mais tous les ouvrages de chez Solal sont ainsi), sont répertoriés plusieurs domaines qui comportent une composante de mémoire de travail :
– langage
– fonctions exécutives
– traumatisme crânien
– vieillissement et maladie d?Alzheimer
– troubles phonologiques?.
Vous pouvez trouver sur le site le résumé du chapitre consacré à la « MÉMOIRE DE TRAVAIL et MALADIE D?ALZHEIMER ».